Les pieds presseurs
©  M.Wathelet-BarthFashion
Barthfashion | Sommaire machine  |  Page Précédente


Le pied-de-biche fait partie des éléments indispensables pour coudre, on trouve une très grande diversité de pieds-de-biche et il existe pratiquement un pied-de-biche pour chaque travail que l'on veut réaliser avec sa machine.  Qu'apporte le pied-de-biche adéquat à votre travail ?

Une plus grande facilité pour réaliser l'opération, par exemple se servir d'un pied ourleur lorsqu'on fait souvent des ourlets, ou utiliser un pied-de-biche à semelle de téflon pour travailler des tissus fins et délicats si le glissement de la semelle du pied sur le tissu est mal assuré. On peut aller ainsi avec un grand luxe de détail, adapter sa façon de travailler en utilisant le pied adéquat à l'ouvrage en cours.

Composition du pied.

Le pied-de-biche est une petite pièce métallique, composé d'une tige (B) qui permet de fixer la tête du pied (C) à la machine, d'une semelle (A) articulée verticalement autour d'un axe, cette pièce glisse sur le tissu. La différence entre les différents pieds-de-biche se trouve au niveau de la semelle, pièce mobile directement en contact avec le tissu et passage obligé de l'aiguille.

Certains pieds  possède en plus solidaire de la tige une attache (D) qui permet de fixer un guide de couture. Cette attache est importante, le conseil que je vous donne est d'avoir un pied normal avec cette attache

La semelle d'un pied-de-biche est pourvue d'une ouverture pour le passage de l'aiguille et celle-ci est différente selon le pied, par exemple le pied pour la pose d'une fermeture éclair est très différente du pied pour jeans ou du pied repriseur.

La semelle peut être également différente sous sa base et se garnir d'une pellicule de téflon, matière plastique non corrosive facilitant le glissement de la semelle sur le tissu. Les pieds à semelle de téflon ( polymère perfluoré produit à partir du tétrafluoréthylène ) sont employés lorsque l'avancement de la piqûre doit être régulière, ou sur des tissus minces ou encore dans le cas d'un matelassage assez épais, plusieurs centimètres. le téflon est aussi à la base du gore-tex dont la particularité est de posséder plus d'un milliard de pores/cm2

la semelle du pied-de-biche est la partie la plus importante de la pièce, non seulement elle diffère pour chaque travail, mais en plus elle sert également de repère mètrique pour coudre. Coudre à la largeur du pied-de-biche est une expression importante.

  La semelle est composée d'une seule pièce, elle est ajourée afin de laisser passer le fil et l'aiguille, le point (A) du dessin ci-contre représente la position centrale de l'aiguille dans l'ouverture qui lui est consacrée. Cette ouverture permet de réaliser les points dont les déplacements peuvent aller du piquage sans déplacement latéral de l'aiguille (point droit) au piquage avec déplacement latéral plus ou moins prononcé (point zigzag). Le fil passe par l'ouverture (B) et sous la semelle utilise le renfoncement (C) de façon à ne pas tendre ou casser sous la tension.

Coudre à la largeur pied-de-biche c'est partir de la position centrale de l'aiguille au milieu du pied selon l'axe
( yy' ) jusqu'au bord droit ou gauche de la semelle, en général cela représente une distance entre 6 et 7 mm.
Selon les différents pieds, l'ouverture d'aiguille diffère, de même que la largeur et la longueur de la semelle, par exemple la semelle du pied rabatteur est nettement plus longue. La fonction de l'ouverture conditionne la manière dont l'aiguille pénètre dans le tissus et surtout la pression exercée sur le tissu. Par exemple le passage de l'aiguille du pied pour jeans est simplement un passage circulaire, ce qui permet une pression maximale sur le tissu (épais) au moment de la remontée de l'aiguille. Coudre n'est pas seulement assembler des tissus entre eux, c'est aussi une connaissance de l'outil, gage d'une bonne exécution du travail.

Détails des principaux pieds-de-biche

Les pieds presseurs qu'il est souhaitable de posséder dans sa boîte d'accessoires:

- le pied pour point zigzag ou standard à semelle normale, la particularité de la semelle permet d'utiliser un mouvement d'aiguille latéral.Ce type de pied existe soit avec une semelle normale, soit avec une semelle téflon.
- le pied point droit
- le pied de boutonnière et son homologue pour la pose des boutons
- le pied pour la fermeture à glissière et pour la fermeture invisible
- le pied pour la couture jeans, il permet de coudre sur des grosses épaisseurs ou sur une couture existante. L'aiguille dans ce cas passe par le seul trou et sous la semelle vous pouvez voir
  la rainure plus importante pour le dégagement du fil. Ce pied évidemment ne peut que convenir qu'à un point droit donc de largeur 0.

Ces six pieds presseurs permettent de faire un travail conséquent, les pieds à semelle de téflon ne sont pas vraiment indispensable mais il facilite grandement le travail lorsque la couture à réaliser est soit sur un tissu très fin, ou si vous voulez faire un matelassage par exemple.

Il existe maintenant tout un catalogue de pieds presseurs dont chacun est attaché à un travail déterminé, par exemple:

- le pied pour réaliser un ourlet invisible ou surpiqûre près des bords
- le pied pour broder, réalise une couture au point bourdon
- le pied pour coutures overlock
- le pied pour repriser
- le pied pour marquer
- le pied pour cordonnet pour des surpiqûres plus apparentes
- le pied fronceur large ou étroit pour réaliser plus facilement vos froncages
- le pied pour cordon, ils en existent avec plusieurs rainures, pour poser des fils ou laines ou même élastiques
- le pied pour lainage est utile pour assembler vos lainages.
- le pied pour application avec sa semelle transparente est plus facile à utiliser que le pied normal
- le pied pour la réalisation d'ouatinage
- le pied pour patchwork gère plus facilement le surplus de couture
- le pied pour passepoil
- le pied à rouleaux pour coudre des tissus qui glissent mal
- le pied ourleur va de 2mm à 6mm, il permet de coudre des ourlets plus facilement surtout lorsqu'ils sont étroits
- le pied rabatteur de plusieurs largeurs également réalise une couture rabattue plus facilement
- le pied transporteur est utilisé pour des tissus qui glissent mal, mais aussi en matelassage épais.

Cette série de pieds n'est pas une liste exhaustive, mais vous avez déjà une petite idée de ce qui peut exister en cette matière d'accessoires pour une machine à coudre.

Toutes les références et photos citées sur ce site de couture sont subordonnées à un dépôt et droit d'auteur.
BarthFashion - Administration du Site.
(c)Informatique système Ig M.Wathelet - Barthfashion.org